Piqûre de rappel: la futilité de l’homme civilisé

8 03 2010

saez.jpgOn est tous conscient du monde dans lequel on vit et participe malgré soi. Où est la différence entre le besoin et le désir?

Damien Saez nous rappelle qu’on est con autant que lui avec le titre J’accuse de son prochain album (date repoussée au 29 mars). Que ce soit les paroles de J’accuse et la pochette de son album (censurée dans le métro), Saez alimente toujours autant les critiques et les controverses. Il est vrai qu’il envoie une succession de dénonciations stéréotypées et fait des raccourcis s’éloignant de la réalité, que j’aime justifier au service de l’efficacité du coup de gueule, comme Saez le fait si bien, tout en  ayant rebranché sa guitare: ça sonne comme  »un bon vieux Saez », un retour aux sources!

La référence à Zola peut sembler évidente. Saez met sa musique au service d’un « pamphlet » dénonciateur de la société mais pour quelles causes? La prise de conscience!!(on l’est) Le fatalité!!(on l’est) ou l’espérance d’une révolte!!( utopique peut-être). En tout cas c’est bon de l’entendre, de nous le rappeler.

Le médicament: Damien SAEZ – J’accuse

Image de prévisualisation YouTube


Actions

Informations



Laisser un commentaire




ronnymusique |
Garage Blues Band |
THE 4 MATRIX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tomberlesfilles
| MON QUÉBEC-CHÉRIE
| rappeur