Spasmez-vous !

29042010

jamielidellcompass.jpgVous aussi, vous vous êtes déjà surpris à avoir des spasmes épileptiques qui auraient été effrayants de honte si vous aviez été filmé… Et heureusement à chaque fois vous êtiez seul! Et bien je vous ordonne aujourd’hui de vous spasmer et en musique s’il vous plait. Mode d’emploi.

Prenez un artiste remarquable et reconnu pour sa marginalité et sa folie. Mettez le en pyjama sur une plage avec deux appareils « photo-caméra » collés l’un a l’autre. Ajoutez un son crispant mais délivrant avec une voix claire et funky. Saupoudrez de soleil et secouez le tout jusqu’a obtenir la meilleure démonstration de spasmes jamais réalisé dans le monde. Et ca doit faire tellement de bien…

On remercie Jamie Lidell, pour cette séance thérapeutique extraite de son nouvel album « Compass » à paraitre le 17 ou le 18 Mai prochain. On sait pas. A croire qu’il veuille vraiment nous rendre fou…ky!

Le Médicament : Jamie lidell – The ring

Le Labo: http://www.jamielidell.com/

Lire la suite… »




pilule psycho-analeptique

25042010

beak.jpgSix mois après leur 1er album improvisé et enregistré en 12 jours Beak> revient avec un EP Wulfstan 12″ single. A la tête du groupe, Geoff Barrow architecte de Portishead, Bill Fullet des Beefheartien Fuzz Against Junk et  Matt Williams de Team Brick. ils envoient un rock spontané, minimaliste, régressif et pulsionnel en hommage à la musique électronique et expérimentale allemande des années 70.

En plus de leur musique improvisée, c’est la démarche contemporaine du groupe qui me séduit. Un parti pris, au risque de paraître austère et difficile pour l’auditeur. Un extrait d’une interview de Barrow à la sortie de leur album me paraît approprier afin d’éclaircir leur démarche: « Il s’agit plutôt de trouver un rapport immédiat aux impulsions de la conscience, à travers son expression musicale. Mais la musique improvisée, non verbale, permet une ouverture de la conscience peut-être plus directe encore que le langage écrit. Car elle ne suit que l’intuition, le plaisir qu’on prend à jouer, et à voir comment les choses tournent, sans les juger correctes ou pas. En somme, nous faisons une musique sans orthographe, mais qui relève d’une immersion dans le temps, dans sa relativité. Il faut simplement se déprendre de ce qu’on croit savoir, de ses à priori sur la musique, pour se laisser dériver sans aucun plan. Ça peut d’abord sembler étrange ou déstabilisant, mais ça n’a rien de douloureux. C’est purement libérateur ».

Le médicament: Beak> – Wulfstan

Le labo:  http://www.myspace.com/beak2009

 

Lire la suite… »




De la musique de terrasse

21042010

3661585309406230.jpgUne bière bien fraiche et pétillante, gouttes froides de condensation souillants la petite collerette en papier, lunettes de soleil vissées sur le nez, et une bonne bande de copains sur une terrasse en plein soleil un soir de semaine… Un moment qui revient tous les ans dont on ne se lasse jamais, un clip fréquent synonyme d’une nouvelle saison remplie de rencontres, d’histoires, de coups de soleil, d’exotisme et de sensualité. Il ne me manque plus qu’une bonne bande son qui laisserai place à l’imagination de chacun, à l’interprétation personnelle d’un bonheur saisonnier que l’on partage tous.

Tribeqa nous offre son second album qui serai pour moi la bonne son parfaite de ces instants magiques. Encore un voyage musicale entre différents styles, entre différentes cultures, mais qui a pour particularité d’être souvent instrumentale.

Moi j’aime bien le phrasé de Magic Malik qui a fait parti du premier album: « Sur le long chemin de la musique, ses embûches, ses espoirs et désespoirs, ses jours de gloires et ses déceptions, la recherche de la vérité finit parfois par nous révéler ce qui se cache sous une pierre. Tribeqa fait partie de ceux qui, à l’image de la réplique de Picasso : « je ne cherche pas, je trouve« , ont cette grâce qui ne se commande pas. La grâce de trouver. Ils nous font le cadeau d’une musique qui garde cette fraîcheur, cette spontanéité qui caractérise les approches basées sur l’honnêteté, émotionnelle et intellectuelle. »

A l’image d’une bonne bière… On trinque?

Le Médicament: Tribeqa – Rose

Le labo: http://tribeqa.free.fr/
Lire la suite… »




Ca sent le chef d’oeuvre

19042010

lcdsoundsystemcoverthisishappening.jpgDrole d’odeur. Mais quelle écoute ! C’est encore une énorme avant première sur Thérapie, LCD Soundsystem annoncait depuis quelques temps sur Youtube son futur LP avec des vidéo clip de l’enregistrement de celui-ci, mais rien à ne se mettre vraiment sous l’oreille. Alors curieusement je suis allé voir ce qu’ils avaient fait avant, et j’avais pas accroché.

Pourtant il y a trois jours, en visite dans un labo que j’affectionne particulièrement, on me propose la première écoute intégrale de ce LP qui sortira mi-Mai. Alors bon, comme je n’étais pas farouche je me suis laissé tenter. 8min46s la première chanson! Va falloir être dispo. Comme je suis un grand patient, je décide de faire un tour sur FB ( au hasard!) en écoutant cette fameuse première chanson… 3minutes plus tard, je me prends l’une des plus grosses claques musicales de cette année. Un son rock illuminé par un electro clinquant mais parfaitement complémentaire. Encore un son qui mettra beaucoup de gens d’accord au vu de l’évidence musicale qu’apporte cette galette. Les fans de rock, d’electro mais aussi tous les autres. La maturité et la personnalité de James Murphy va mettre tous les jeunes groupes d’accord. Ultra-moderne, Ultra-rock, Ultra-Electro, le son de demain.

Dans « Lire la suite », le premier extrait, le lien pour écouter l’album intégralement en avant première. Et puis en bonus une petite photo de moi et de Djekill pour notre anniversaire! Vous remarquerez les magnifiques T-shirts… Faites moi signe si par un pur hasard vous étiez interressé d’en avoir un rapidement, je vais faire une commande collective ca coutera moins cher.

Le Médicament : LCD Soundsystem – Dance Yrself Clean

Le Labo: www.lcdsoundsystem.com

Lire la suite… »




Goûter à l’universalité

17042010

jimmurple.jpgPour qu’une découverte musicale puisse trouver sa place sur Thérapie c’est d’abord parce qu’elle l’est pour les deux auteurs. Ensuite il y a ce feeling, ce petit truc qui nous dit ce son n’est pas fait seulement pour moi. Et puis il y a des fois, où on se fait un plaisir musical égoiste parce qu’il nous correspond tellement qu’il nous emporte dans un voyage unique aux frontières du rêve et de la réalité. Peut etre les rêves les plus troublants…

A la sortie de la deuxieme compilation, c’est un peu à ces questions que nous nous sommes confrontés, quels sons choisir afin de contenter tout le monde et de ne pas non plus offrir un voyage musical trop lisse, trop prévisible, pas assez personnalisé?

Et dans « découverte », il y a forcément une notion de recherche nourrie d’attentes. Un chercheur d’or fera d’un nouveau ruisseau une fantastique découverte, alors que ses esclaves y verront des souffrances supplémentaires. Le contexte, la psychologie, la disponibilité et les attentes de chacun font d’un son une découverte musicale ou pas… C’est la tache à laquelle nous nous attellons chaque jour sur ce blog. Trouver le son qui comblera jour après jour, chacun de nos patients pour que notre Thérapie est une raison d’etre. Nous, nous cherchons, d’autres en font leur objectif de création musicale.

A la recherche du son perdu… C’est le titre du nouvel album de Jim Murple Mémorial. Et ils l’ont trouvé! Un album universel et intemporel…  Du ska, du rocksteady, de la calypso, du mento, l’origine de beaucoup de genre musicaux actuels… Des caraibes, aux grandes avenues de Paris, de la Jamaique aux quartiers brulants de la Havane, des premiers bourgeons du printemps à la sécheresse de fin d’été, cet album est une perle, un voyage pour tous, une découverte Thérapie.

Le Médicament: Jim Murple Mémorial – Tourbillone mon coeur

Le Labo: www.jimmurplememorial.com

Lire la suite… »




Nager dans les ondes atmosphériques

15042010

foalsbon.jpgFoals signe son retour, après leur premier et claquant album Antidotes  de 2008. Avec Total Life Forever prévu le 10 mai, les 5 poulains anglais s’échappent de leur univers math-rock frénétique et laissent place à un rock atmosphérique entêtant, en ralentissant et étirant leur tempos, et en ajoutant une voix adouci et plus cristalline de Yannis Philippakis, leader du groupe. Cette démarche libère l’écoute , la rend moins saturée . La fluidité de la progression et la montée en pression du titre Spanish Sahara nous envoie planer dans l’atmosphère.

Leur musique ne s’impose pas. J’ ai la sensation qu’on me rend le contrôle de l’écoute, ce qui devient de moins en moins fréquent chez beaucoup d’artistes (comme ceux que l’on peut entendre le plus souvent à la radio) qui remplissent leur cahier des charges  de culture de masse, en surchargeant leur musique dans le but d’une efficacité tubesque mais du coup tout aussi éphémère.

Le médicament: Foals – Spanish Sahara – This Orient

Le labo: http://www.myspace.com/foals

 

Lire la suite… »




C’est cadeau

14042010

fronttherapieii.jpgLe mois d’avril est particulier sur Thérapie. Djekill et moi même prenons ce mois ci une année de plus. De plus voilà déjà quatre mois que je vous offrais la première compilation du blog. Alors il était temps de marquer le coup en sortant le volume II de Thérapie Musicale. Je me suis occupé cette fois-ci de l’illustration de la pochette. Un logo qui devrait faire parler de lui dans les mois à venir…

Malgré l’échec cuisant de noël, je réitère mon opération « cadeau » parce que je trouve ca drôle quand même. Nous offrons aux 5 premières personnes qui nous souhaiteront un bon anniversaire original en commentaire de cet article la compilation. On se chargera bien sur de vous la faire parvenir. La Tracklist de la compilation est dans « Lire la suite »…

Lire la suite… »




Evolution moléculaire

11042010

moleculebesides.jpgNouvelle évolution de la part du laborantin de Molécule, qui assemble de nouveaux atomes tels que Lee Roy (ex Saïan Supa Crew), Féfé, Flox… et nous offre avec l’album Besides, un dub muté, plus rock, plus electro.

A l’écoute du titre Baby Girl 2014, avec la voix de la chanteuse Martina Topley Bird (Tricky, Massive Attack) la réaction chimic-audio-sensitive s’opère instinctivement.

J’imagine des molécules et leurs atomes danser librement dans ma boîte crânienne à l’image du dessin animé « Il était une fois la vie »

Le médicament: Molecule feat Martina Topley Bird- Baby Girl 2014

Le labo : http://www.myspace.com/moleculeindub

 

Lire la suite… »




Sous perfusion…

10042010

shafiqhusayn.jpg… de Shafiq Husayn. Certes, voilà encore un artiste qui a un nom compliqué et un style indéfinissable… Vous me direz « Mais comment se reconnaitre dans cette musique? ». Je vous répondrai « C’est tout l’interet de celle-ci! ». Cette recommandation est à prendre sans préjugés, sans représentations hatîves, sans attentes particulières. Comme un univers dont vous ne connaitriez que l’entrée.

Le clip est magnifique, l’album est dans les bacs depuis septembre dernier et le son d’aujourd’hui est le second et tout dernier extrait.

Ne tentez pas de savoir d’où vous venez, ni de savoir où vous irez, ce son sera plus fort que votre maitrise, plus fort que votre raison, plus que fort que vos sens, une perfusion musicale… imparable à moins de se débrancher violemment.

Le Médicament : Shafiq Husayn feat. Bilal – Cheeba

Le Labo: http://www.myspace.com/leossun
Lire la suite… »




Une fiole d’absynthe

7042010

mel006.jpgUne référence pour certains.. une découverte pour d’autres.Toujours est-il que ce poison belge m’avait deja fait chavirer dans les vapeurs d’un amour qui m’étreint encore.

Leur dernier album « There is Nothing » sorti en 2007, les a projetés sur le devant de la scène et leur a permis de prouver toutes leurs qualités. Habités par de grands noms comme les Beatles ou Led Zeppelin, et soutenu par d’autres noms comme Arno et dEUS dont ils ont déjà fait plusieurs fois la première partie, cet album est une perle rock.

Preuve de leurs succès, ils viennent de recevoir un disque de platine pour ce très bel album. Ils en profitent pour sortir un nouvel extrait clippé subtil et charnel, à l’image de leur nom: dangereusement envoutant.

Je vous ai donc mis dans « lire la suite », le tout nouveau clip, et le fameux premier extrait de cet album chargé de souvenirs personnels sulfureux et amoureux. Drink me.

Le Médicament: Absynthe Minded – Heaven Knows

Le Labo : http://www.myspace.com/absynthemindedfr

Lire la suite… »







ronnymusique |
Garage Blues Band |
THE 4 MATRIX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tomberlesfilles
| MON QUÉBEC-CHÉRIE
| rappeur