pilule psycho-analeptique

25 04 2010

beak.jpgSix mois après leur 1er album improvisé et enregistré en 12 jours Beak> revient avec un EP Wulfstan 12″ single. A la tête du groupe, Geoff Barrow architecte de Portishead, Bill Fullet des Beefheartien Fuzz Against Junk et  Matt Williams de Team Brick. ils envoient un rock spontané, minimaliste, régressif et pulsionnel en hommage à la musique électronique et expérimentale allemande des années 70.

En plus de leur musique improvisée, c’est la démarche contemporaine du groupe qui me séduit. Un parti pris, au risque de paraître austère et difficile pour l’auditeur. Un extrait d’une interview de Barrow à la sortie de leur album me paraît approprier afin d’éclaircir leur démarche: « Il s’agit plutôt de trouver un rapport immédiat aux impulsions de la conscience, à travers son expression musicale. Mais la musique improvisée, non verbale, permet une ouverture de la conscience peut-être plus directe encore que le langage écrit. Car elle ne suit que l’intuition, le plaisir qu’on prend à jouer, et à voir comment les choses tournent, sans les juger correctes ou pas. En somme, nous faisons une musique sans orthographe, mais qui relève d’une immersion dans le temps, dans sa relativité. Il faut simplement se déprendre de ce qu’on croit savoir, de ses à priori sur la musique, pour se laisser dériver sans aucun plan. Ça peut d’abord sembler étrange ou déstabilisant, mais ça n’a rien de douloureux. C’est purement libérateur ».

Le médicament: Beak> – Wulfstan

Le labo:  http://www.myspace.com/beak2009

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 


Actions

Informations



Une réponse à “pilule psycho-analeptique”

  1. 26 04 2010
    Bénédicte (13:38:29) :

    Thérapie musicale pour bonne séance de projet !

Laisser un commentaire




ronnymusique |
Garage Blues Band |
THE 4 MATRIX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tomberlesfilles
| MON QUÉBEC-CHÉRIE
| rappeur